Dossier presse BSC: les nouvelles perspectives en cardiologie et la santé des belges

Les jeudi 7 et vendredi 8 février aura lieu la 38e édition du Congrès annuel de la Belgian Society of Cardiology (BSC) au cœur de Bruxelles. Des spécialistes nationaux et internationaux venus du monde entier s’y rassembleront pendant deux jours pour en apprendre davantage sur leur domaine, découvrir de nouvelles perspectives, réseauter et rencontrer des experts dans leur spécialité. Lors de la conférence, trois nouvelles perspectives d’une grande importance sociale pour la population belge ont été abordées : l'insuffisance cardiaque et chimiothérapie, la différence entre la cardiologie belge et européenne et les crises cardiaques aiguës chez les jeunes femmes.

 

1. La nouvelle discipline cardio-oncologie : jusqu’à 25 % des survivants du cancer souffrent de maladies cardiovasculaires

Grâce à la chimiothérapie, les chances de survie des patients cancéreux ont considérablement augmenté. Cependant, ces dernières années, il est devenu évident que la chimiothérapie peut s’avérer toxique pour le cœur. Médecins et patients se trouvent donc face à un dilemme : modifier progressivement le schéma de chimiothérapie en risquant toutefois la récidive du cancer, ou poursuivre la chimiothérapie mais en risquant de développer une insuffisance cardiaque. Par ailleurs, de plus en plus de patients survivent au cancer mais sont confrontés à des effets secondaires cardiaques après le traitement. L’importance de la prévention, du diagnostic, du traitement et du suivi de ces effets cardiovasculaires est donc considérable

Pour en savoir plus sur cette étude, téléchargez le dossier de presse ci-dessous. 

2.  La crise cardiaque aiguë chez les jeunes femmes : déchirure spontanée responsable d’une crise cardiaque sur quatre chez les jeunes femmes

Une crise cardiaque est généralement la conséquence d’une rupture d’une accumulation progressive de graisse dans la paroi d’une artère coronaire. Le fait de fumer, de faire de l’hypertension, de présenter un taux de cholestérol trop élevé ou une surcharge pondérale ou encore d’avoir le diabète facilite ce processus. Cependant, ces 10 à 15 dernières années, un autre type inhabituel de crise cardiaque a de plus en plus fait parler de lui. Cardiologues et patients se sont alors demandé pourquoi certaines jeunes femmes en bonne santé présentant un profil de risque cardiovasculaire faible faisaient tout de même un arrêt ou une crise cardiaque. Cette dernière était causée par une déchirure ou un saignement dans la paroi d’une artère coronaire, également appelée SCAD ou dissection spontanée de l’artère coronaire. Ce « nouveau » type de crise cardiaque touche dans 90 % des cas des femmes âgées en moyenne de 52 ans. Le Prof. Dr Sofie Gevaert (UZ Gent), coauteure d’un récent document de consensus européen sur cette maladie relativement récente, étaie le sujet de nouveaux résultats de recherche.

Pour en savoir plus sur cette étude, téléchargez le dossier de presse ci-dessous.

3. Le positionnement de la Belgique dans la cardiologie européenne : les recherches techniques, l' activité physique et Influence de la richesse sur l’état de santé 

Le projet ATLAS est un projet européen ambitieux qui identifie, par pays, les activités et performances cardiologiques, le budget médical alloué ainsi que la mortalité relative aux affections cardiaques. Ces statistiques cardiovasculaires sont récoltées dans les 56 pays européens membres de la European Society of Cardiology. Ces données révèlent les différences et inégalités importantes entre les divers pays dans le but de les résorber. Le projet souhaite ainsi, entre autres, souligner quels pays ont besoin de davantage de moyens et quels sont ceux qui utilisent des budgets même minimes de façon optimale afin de proposer des traitements cardiovasculaires innovants. Le Prof. Dr Gale (Royaume-Uni) est cofondateur du projet ATLAS et présente les derniers résultats pour la Belgique. Divers aspects de la cardiologie ont, à ces fins, été quantifiés. 

Pour en savoir plus sur cette étude, téléchargez le dossier de presse ci-dessous.

 

Contactez-nous
Astrid Dupuis Project Manager, Two cents
Astrid Dupuis Project Manager, Two cents
A propos de BSCardio

La Société Belge de Cardiologie (BSC) est une société scientifique dont le but est de promouvoir les connaissances scientifiques en cardiologie pour permettre les soins les plus appropriés aux patients.Dans ce cadre, l’objectif est de soutenir la diffusion des nouvelles connaissances dans les différents domaines de la cardiologie, d’encourager la formation continue en cardiologie, de favoriser les échanges scientifiques et la collaboration entre les cardiologues belges mais également avec nos collègues étrangers et de promouvoir la coopération internationale. La BSC soutient la recherche dans le domaine cardiovasculaire en favorisant la recherche fondamentale et clinique.L'organisation soutient les activités des différents groupes de travail. Ces groupes organisent des réunions et des séminaires tout au long de l'année, dans chacune de leurs spécialités. Pour plus d'informations à ce sujet, cliquez ici.

La BSC n’a aucune appartenance politique et n’a aucune connections avec des groupes de pressions ou opinions.

BSCardio
Rue des Champs-Elysées, 63
1050 Brussels, Belgium